Est authentique

7/7/2020
Publié par
Marie et Pierrick

La frénésie de Phnom Penh et de Siem Reap nous a poussé à sortir du circuit touristique cambodgien classique pour nous rendre à l’est du pays. Un coin sauvage où l’air est plus frais et où nous avons eu le loisir de nous balader en scooter sur des pistes de terre rouge. Premier arrêt à Banlung, dans le Ratanakiri. Nous avons pris le temps de nous ressourcer dans un grand jardin et de fêter l’anniversaire de Pierrick.


Second arrêt, Sen Monorom. Le voyage pour nous y rendre sera à graver dans les annales: un mini-bus avec 17 personnes dont 14 cambodgiens, trois scooters, dont deux à l’intérieur, un bébé chien et bien sûr les bagages de tous ces passagers. Une fois cette équipe réunie, nous voilà lancé à plus de 100 km/h sur des routes un brin accidentées. Nous avons profité de notre séjour dans le Mondolkiri pour faire un trek de 18km à travers la jungle. Pour midi, le guide nous a concocté une soupe dans de gros bambous, de quoi nous requinquer pour repartir de plus belle.
Nous savons beaucoup apprécié cette expérience dans un Cambodge plus sauvage et certainement plus authentique, avec des villageois peu avares de sourires.

Rue principale de Stung Treng
Marché de Stung Treng
Stung Treng vue sur le Sekong
Marché de Stung Treng
Les villages aux alentours de Banlung
Les villages aux alentours de Banlung
La campagne du Ratanakiri
La campagne du Ratanakiri
Coucher du soleil à Banlung
La nature imposante aux alentours de Banlung
La nature imposante aux alentours de Banloung
La nature imposante aux alentours de Banlung
Lac de Banlung
Petite randonnée au bord du lac
Une hutte à louer au bord du lac
Sen Monorom et ces alentours
Ravitaillement après 10km de marche
A nos gamelles
Paysage à Sen Monorom